Différenciez le divorce à l’amiable ou conflictuel avec

Maître Ariane Fatovitch-Royer de Véricourt

Que vous souhaitiez divorcer de manière amiable ou que vous deviez vous défendre dans le cadre d’une procédure particulièrement contentieuse, il existe des règles à connaître et des erreurs à éviter.

En tant qu’avocats aux affaires familiales, notre cabinet maîtrise ces règles et sait vous accompagner pour éviter certains écueils.

Dans tous les cas de divorce, de séparation, de fixation des droits relatifs aux enfants, il est impératif de vous faire conseiller le plus tôt possible.

Il est souvent dans l’intérêt des parents et des époux d’éviter une bataille judiciaire mais elle ne peut être évitée que si l’adversaire est mis en garde sur votre capacité à faire prévaloir vos droits.

Ne vous engagez dans aucun écrit ni dans aucune procédure sans vous faire épauler.

Évitez les erreurs dès le début du conflit

De la même façon, un certain nombre de mesures peuvent et doivent être prises rapidement, si possible même avant la séparation, pour éviter que la procédure ne s’enlise ou que les faits ne soient mal interprétés par les magistrats qui auront à apprécier la situation bien plus tard.

Mettez toutes les chances de votre côté, conservez les preuves de votre bonne foi.

Dans un contexte douloureux et, souvent, d’urgence, il est également facile d’oublier de vous prémunir contre les conséquences matérielles et financières d’une séparation. Vous pouvez ne pas entrevoir tous les choix possibles et accepter des situations qui seront difficiles à modifier par la suite.

Or les modalités matérielles et financières d’une séparation sont souvent essentielles pour vous permettre, à vous et à votre famille, de faire face à l’avenir dans de bonnes conditions.

Préservez vos droits parentaux sur les enfants

Il faut savoir détecter les situations anormales, les aliénations parentales, les manipulations des enfants et, le cas échéant, saisir le juge pour enfants le plus rapidement possible pour mettre en place des mesures de protection.

Une négociation est toujours possible et souhaitable mais il ne faut pas perdre de temps et celle-ci peut être menée de manière confidentielle entre les avocats alors même qu’une procédure est en cours.

Au cours de ces négociations, vous restez seul décisionnaire mais vos demandes sont présentées par un professionnel qui sait argumenter pour vous.

Dans le cas où la négociation échoue, vous aurez pris toutes les mesures pour éviter de perdre du temps et, surtout, dès lors que les négociations auront été poursuivies par courrier confidentiel entre avocats, vos éventuelles offres de transaction ne pourront pas être utilisées contre vous par la suite.

Nous vous conseillons, nous négocions pour vous et nous vous représentons devant toutes les juridictions françaises.

Notez nos différents domaines d’intervention juridique pour les affaires familiales et les divorces

  • divorce conflictuel
  • divorce amiable
  • divorce pour rupture de la vie commune
  • résidence des enfants
  • violences conjugales
  • pensions alimentaires
  • prestation compensatoire
  • droit de visite pour les enfants
  • droit des pères
  • mesure de protection
  • aliénation parentale
  • liquidation de régime matrimonial
  • divorce des Français expatriés
  • divorce avec un conjoint étranger